dr-correa.ch
Dr Liliana Correa
Dr méd., psychiatre et psychothérapeute FMH
Rue Gourgas 4, 1205 Genève, Suisse
Tél  :  |  Fax :
E-mail :
 

 
 
 
sinus

Hypersensibilité

Le concept d’hypersensibilité a été développé par Elaine N. Aron1, psychologue et psychothérapeute. C’est au cours de sa propre psychothérapie qu’elle comprit que toutes ses réactions soi-disant « anormales » étaient dues à son hypersensibilité.

Chaque individu est unique : il a une sensibilité qui lui est propre.

On peut diviser les individus en trois catégories  :

  1. les personnes sensibles ou hypersensibles (15 à 20%)
  2. les personnes moyennement sensibles
  3. les personnes peu sensibles

Trop souvent, les hypersensibles se sentent « anormaux », vivent cette caractéristique comme un handicap, alors qu’elle peut être un atout si elle est apprivoisée. Il convient pour ces personnes de mettre en place toutes sortes de stratégies visant à gérer ce mode de fonctionnement.

Il est donc important de bien connaître sa sensibilité et d'avoir un bon équilibre entre le repos, le temps consacré aux loisirs, et les relations avec le monde extérieur.

L’hypersensibilité ne se limite pas seulement au domaine des émotions, mais s’exprime dans l’ensemble de la personne. Elle touche des domaines aussi variés que la douleur physique, la capacité à gérer de nouvelles situations, l’intuition, la tolérance aux stimulations (bruits, lumière, musique, foule, travail, responsabilité, etc.), comme aux manques (faim, sommeil, etc.).

Caractéristiques des hypersensibles 

Les hypersensibles :

  • sont plus habiles que les autres à percevoir les erreurs et à les éviter 
  • sont extrêmement consciencieux 
  • sont capables de se concentrer profondément 
  • sont particulièrement doués pour les tâches qui exigent de la vigilance, de la précision ou de la rapidité, ou encore pour les travaux qui consistent à détecter des différences mineures 
  • parviennent à traiter des données à des niveaux plus profonds
  • apprennent sans s’en rendre compte 
  • sont profondément touchés par l’humeur et les émotions d’autrui.

Caractéristiques physiques 

Les hypersensibles :

  • sont spécialistes des mouvements moteurs subtils 
  • gardent facilement leur immobilité 
  • sont des lève-tôt (exceptions nombreuses) 
  • sont plus touchés que les autres par des stimulants tels que la caféine, sauf s’ils y sont accoutumés 
  • utilisent surtout l’hémisphère droit de leur cerveau (ils sont moins linéaires, plus créatifs, capables de synthèse) 
  • sont plus sensibles aux particules qui se promènent dans l’air (plus souvent victimes du rhume des foins et d’allergies cutanées).

Compte tenu de la spécificité de chaque individu, les hypersensibles ne présentent souvent que certaines caractéristiques.

Les hypersensibles sont parfois considérés comme différents, un peu asociaux, car ils ont souvent besoin de se retirer pour trouver le calme. Ce sont des personnes très intuitives qui perçoivent ou « savent » ce qui va se passer. Une sorte de sixième sens.

Il semble d’après certaines études que l’hypersensibilité soit héréditaire. Toutefois les circonstances de vie peuvent émousser ou renforcer ce fonctionnement.

On dit parfois que les hypersensibles sont moins heureux ou moins capables de bonheur que les autres. Ils donnent parfois l’impression d’être mélancoliques, parce qu’ils passent beaucoup de temps à s’interroger sur le sens de la vie, de la mort, de la complexité de toutes choses, etc.

L’hypersensible peut capter facilement les sentiments des personnes qui l’entourent, bien que ces derniers essaient de les dissimuler. Ceci peut induire un sentiment d’insécurité, si l’atmosphère est négative.

Il détecte aussi l’inconfort, la désapprobation et la colère d’autrui : il essaie par tous les moyens, en respectant les lois et en évitant à tout prix l’erreur, de satisfaire son entourage. Mais ce perfectionnisme amène l’hypersensible à refouler une large part de sentiments très humains (irritation, exaspération, égoïsme, rage) et sa colère s’en trouve aggravée. Terrifié par ce sentiment négatif, il l’enterre au plus profond de lui-même. La crainte d’exploser devient une autre source de frayeur irraisonnée.

Merci de m'envoyer le questionnaire pour personnes hypersensibles ().

A noter : L’hypersensibilité est encore largement méconnue des psychiatres ou psychothérapeutes. En conséquence, beaucoup de personnes hypersensibles sont faussement diagnostiquées comme ayant des troubles psychiques. D'où l'importance de bien connaître les caractéristiques des personnes hypersensibles, ainsi que leurs caractéristiques physiques.

__________
  1. Elaine N. Aron, Ces gens qui ont peur d'avoir peur : Mieux comprendre l'hypersensibilité, Les Éditions de l'Homme, 314 pages, 2005.
 
 
 
 

Copyrights (© )
Dernière mise à jour :
Copyrights (© )  |  Dernière mise à jour :
Source de la page : dr-correa.ch/hypersensibilite/